C'est vous qui le dites

« Moi, c'est la vie que j'ai cru perdre »

Publié le 31/08/2013
vignette commentaires

vignette commentaires

Coup de gueule, avis d’expert, coup de cœur ou témoignage… La rédaction du « Quotidien » distingue chaque semaine un ou plusieurs commentaires, parmi les centaines postés au fil des jours par les lecteurs internautes.

 

Agressée par un patient, une consœur désabusée raconte le manque de soutien de son établissement hospitalier et de sa hiérarchie après l'incident. Cette semaine, une infirmière a été menacée d'un couteau à l'hôpital Bourgoin-Jallieu.

La violence est banalisée à l'hôpital. Une petite anecdote. Pétage de plomb du fils d'une patiente car sa mère est décédée d'un cancer en phase terminale.
Hurlement, jetage d'objets dans la chambre, insulte du personnel et d'autres patients. Me coince dans la chambre, me menace , m'insulte "je vais te crever, t'encu..." sans préciser dans quel ordre d'ailleurs. 30 minutes avant que les vigiles ne puissent me libérer de la chambre stérile...
Ma chef de service me déconseille de porter plainte : "faut se mettre à sa place, il vient de perdre sa mère". Moi, c'est la vie que j'ai cru perdre. Je porte plainte (l'hôpital non) , la surveillante et l'interne aussi. CLASSÉ SANS SUITES....


 

Posté le 29 août par le Dr P.. Voir tous les commentaires sur le sujet : « Agression au CH de Bourgoin-Jallieu : l’infirmière témoigne » 


Source : lequotidiendumedecin.fr