MIGAC, nouveaux tarifs : la FHF s’inquiète

Publié le 16/02/2012

La campagne tarifaire 2012 des établissements de santé sera marquée par plusieurs décisions défavorables au secteur hospitalier public, déplore la Fédération hospitalière de France (FHF). Les nouveaux tarifs qui s’appliqueront au 1er mars vont pénaliser les hôpitaux publics en raison d’une « convergence à sens unique » ciblée sur les activités « les plus lourdes et les plus emblématiques de l’hôpital public » comme la cancérologie et les maladies cardio-vasculaires, illustre la FHF. La Fédération qui regroupe un millier d’hôpitaux publics déplore en outre que se profile un nouveau gel de l’enveloppe MIGAC, finançant les missions d’intérêt général et les aides à la contractualisation. La baisse annoncée de certains tarifs finançant des séjours chirurgicaux « conventionnels » est une autre source d’inquiétude : « Il est essentiel que le soutien à la chirurgie ambulatoire ne se fasse pas (au) détriment » de la chirurgie classique, met en garde la FHF.

D. CH.

Source : lequotidiendumedecin.fr