MG France demande à nouveau la création d’un avantage supplémentaire maternité

Publié le 07/03/2014
1394207095504306_IMG_124657_HR.jpg

1394207095504306_IMG_124657_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

MG France s’élève une nouvelle fois contre l’injustice qui touche les 15 000 femmes médecins libéraux (en secteur I) en matière de protection sociale, à la veille de la Journée internationale de la femme.

Malgré la promulgation de la loi (article 38 du budget Sécu 2014) mais faute de parution des décrets nécessaires, la situation reste inchangée, se désole le syndicat. « En cas d’arrêt de travail pour grossesse pathologique, les femmes médecins exerçant en libéral ne perçoivent aucune indemnité, contrairement aux femmes médecins salariées », rappelle son président le Dr Claude Leicher.

Créer un avantage supplémentaire maternité (ASM)

Mobilisé de longue date sur la question, MG France réclame la création d’un avantage supplémentaire maternité (ASM). Ce revenu complémentaire, équivalent à un SMIC brut par mois d’arrêt, permettrait aux femmes médecins d’assumer les frais professionnels qui courent pendant la période de congé maternité.

Les nouveaux contrats de praticien territorial de médecine générale (PTMG) proposent quelques avancées en termes de protection sociale – une première. Pour MG France, ceci explique la popularité du dispositif auprès des jeunes professionnelles de santé.

A. B.-I.

Source : lequotidiendumedecin.fr