« Mes cotisations, c’est du hold-up ! »

- Publié le 26/05/2009
- Mis à jour le 26/05/2009
LE QUOTIDIEN – Pourquoi avez-vous fait le choix du cumul emploi-retraite et votre spécialité, l’ophtalmologie, a-t-elle joué dans cette décision ?

DR DANIEL DUROS – J’ai fait ce choix par plaisir. Je ne me voyais pas arrêter brutalement d’exercer. Quant à ma spécialité, il est évident que si j’avais eu une activité partant en quenouille, j’aurais probablement réfléchi autrement. Je travaille dans un cabinet de groupe, avec une associée. J’y suis deux journées pleines et deux matinées par semaine, trois semaines par mois.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?