Merck : des salariés licenciés font Genève-Strasbourg à vélo pour protester

Publié le 19/09/2012

Victimes de la prochaine fermeture du site Merck Serono à Genève, 5 salariés du groupe de chimie et de pharmacie Merck KGaA ont parcouru à vélo le trajet de Genève à Strasbourg. Ils veulent alerter les autorités européennes sur les problèmes d’emploi dans leur entreprise.

Après 4 jours de route et 450 km parcourus en pédalant, les salariés ont été reçus mardi 18 septembre par le premier adjoint au maire de Strasbourg, Robert Hermann. Ils lui ont fait part de leur préoccupation face aux suppressions d’emploi annoncées dans plusieurs sites du groupe en Europe. Au-delà de la mairie de Strasbourg, les cinq cyclistes souhaitent transmettre le même message à la députée socialiste européenne Catherine Trautmann, ancien maire de Strasbourg, afin que le Parlement européen se saisisse du problème.

Outre la fermeture du siège de sa division biotech Merck Serono à Genève, conduisant à la suppression de 500 postes, le groupe a annoncé son projet de supprimer 1 100 emplois en Allemagne à l’horizon 2015.

 H.S.R.

Source : lequotidiendumedecin.fr