Quand les patients vous prennent au dépourvu

Menstruations à 11 h pétantes  Abonné

Publié le 14/08/2014
témoignage6

témoignage6

En 1977, je faisais mon service national en Algérie, comme VSNA (volontaire du service national actif). J’avais la responsabilité d’un hôpital local.

Ce matin-là, je débutais ma consultation à 8 h en ayant une centaine de patients à voir en une matinée ! Vers 11 h 30, un Monsieur frappa violemment à la porte du cabinet médical en disant que je devais recevoir son épouse immédiatement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte