Médico-social : Force ouvrière (FO) dénonce une « politique de restriction »

Publié le 20/04/2012

Après la parution de la circulaire budgétaire 2012 pour les établissements et services médico-sociaux, FO condamne l’« enveloppe fermée et limitative » de l’Objectif national de dépenses d’assurance-maladie (ONDAM) médico-social. Bien qu’augmentée de 4 %, elle lui paraît insuffisante au vu de « l’effort » demandé aux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Selon FO, les économies de 16,8 millions attendues au nom de la convergence tarifaire résultent « ni plus, ni moins […] d’une politique de restriction ». Ce dispositif doit permettre aux établissements « en bas de l’échelle » de bénéficier des crédits alloués aux mieux dotés.

« L’ennuyeux dans ce schéma, ironise encore le syndicat, c’est que les comptes 2011 de la CNSA (Caisse nationale solidarité autonomie) montrent bien que ce mécanisme ne fonctionne pas : si 13 millions ont bien été ponctionnés aux dotations les plus importantes, ceux qui étaient censés en être bénéficiaires n’ont rien obtenu. »

« Nous resterons vigilants à ce que ces "crédits personnes âgées" ne soient pas comme par le passé reversés à l’assurance-maladie », conclut le syndicat.

 A. B.-I.

Source : lequotidiendumedecin.fr