Médicaments  Abonné

Publié le 13/11/2014

Il est à noter que la FDA a recemment publié des recommandations extrêmement strictes concernant la sécurité des médicaments : il faut être certain, avant de mettre un antidiabétique sur le marché, qu’il n’augmente pas le risque cardiovasculaire de 80 % ou plus (limite supérieure de IC95 ‹ 1,8). Et, si cette limite est entre 1,3 et 1,8, des études post-marketing montrant que le risque n’est pas augmenté de plus de 30 % sont exigées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte