Médicament : le président d’Ipsen, Marc de Garidel remplace Jacques Servier à la tête du G5

Publié le 25/01/2011

Le Dr Jacques Servier, président des laboratoires du même nom, a décidé de quitter la présidence du G5, qui rassemble cinq des principales firmes pharmaceutiques françaises. Il entend, selon un communiqué de cette organisation, « se consacrer essentiellement à la défense » de son groupe, mis en cause dans l’affaire du Mediator. Le laboratoire reste toutefois membre du G5, qui regroupe également Ipsen, Pierre Fabre, sanofi-aventis et le Laboratoire français de fractionnement et des biotechnologies (LFB).

Jacques Servier est remplacé par le président d’Ipsen Marc de Garidel. Olivier Bohuon (directeur général de Pierre Fabre) devient porte-parole de l’association, tandis Christian Béchon (PDG du LFB) est chargé des relations avec les entreprises de biotechnologie.

Les membres du G5 rappellent leur volonté de « servir au mieux le malade par l’innovation, la juste prescription et le suivi de tous leurs médicaments » et de « développer avec les professionnels de santé et les autorités (...) des relations qui participent à la sécurité sanitaire et à la confiance des patients ». Dans cet esprit, ajoutent-ils, les groupes français du médicament « soutiennent les propositions de réforme du secteur vers plus de transparence. Notamment, ils approuvent pleinement l’idée de publier la liste des liens entre experts et laboratoires, ainsi que le montant des sommes versées ».

J. D.

Source : lequotidiendumedecin.fr