Ces murs qui brident les transversalités

Médecins, pharmaciens... : regards croisés de professionnels libéraux  Abonné

Publié le 06/11/2014

« Quand vous êtes sur le terrain et qu’un médecin, une infirmière et un pharmacien se parlent autour d’un patient, comme par hasard, la coordination se met en route. Sauf qu’on bricole parce qu’on n’a pas les bons outils, ce qui nous fait perdre du temps inutilement par manque d’organisation », résume Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats des pharmaciens d’officine (USPO).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte