Médecin, vétérinaire, ou pilote dans l’aéronavale ?  Abonné

Publié le 27/01/2014

Atavisme familial oblige, Patrick Bouet a failli faire carrière dans l’armée. « Je suis fils de militaire, et mon père avait pour moi une ambition de militaire. Il voulait que je devienne pilote dans l’aéronavale », explique-t-il. Dans ce but, il passe avec succès un premier concours, mais est ensuite recalé, « pour un problème de vision nocturne défaillante ». Il décide donc de s’orienter vers un métier du monde de la santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte