Médecin traitant pour les moins de 16 ans : MG France exhorte Touraine à agir dans la loi santé

Publié le 15/05/2014
1400174616522552_IMG_129662_HR.jpg

1400174616522552_IMG_129662_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

MG France demande que le médecin généraliste puisse être officiellement reconnu médecin traitant des enfants de 0 à 16 ans et puisse à ce titre bénéficier du forfait médecin traitant de 5 euros par patient et par an (les patients de moins de 16 ans sont aujourd’hui écartés par la loi du système du médecin traitant et du parcours de soins).

Le syndicat souhaite que la prochaine loi de santé, qui pourrait être examinée par le Parlement au début de l’année 2015, entérine la création d’un forfait médecin traitant de l’enfant. Plus précisément, il s’agit de corriger la loi du 13 août 2004 qui a mis en place le parcours de soins en supprimant cette fois toute notion d’âge.

Un enjeu de 70 millions d’euros par an

Le syndicat formule ce vœu quelques jours avant le colloque consacré à la santé de l’enfant qu’il organise jeudi 22 mai à Paris.

Lors du congrès national de MG France, fin novembre, la ministre de la Santé avait entrouvert la porte d’une extension du système du médecin traitant mais rien n’a bougé depuis.

La France compte plus de 13 millions d’enfants âgés de 0 à 16 ans. La généralisation du forfait médecin traitant représente potentiellement un coût compris entre 65 et 70 millions d’euros par an. MG France souhaite qu’il n’y ait pas de « pénalité de parcours » (au niveau du remboursement) pour les enfants qui n’auraient pas déclaré de médecin traitant.

L’initiative de MG France a été peu appréciée des pédiatres. Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) s’oppose à toute « contrainte de désignation d’un médecin traitant » et réclame le maintien du système actuel qui préserve un accès libre à la pédiatrie, « dans un souci d’égalité d’accès aux soins ».

Christophe Gattuso

Source : lequotidiendumedecin.fr