Médecin des âmes  Abonné

Par
Publié le 11/12/2017

Jean d’Ormesson disait, paraît-il, des médecins qu’ils étaient « des saints sans Dieu », en référence au dévouement des hommes en blanc qui l’avaient soigné et à la réputation de libre penseurs qu’on a souvent prêtée aux « Docteurs ». Le nouvel archevêque de Paris que le pape a nommé jeudi cadre en tout cas fort mal avec cette définition. Ancien médecin généraliste à Colombes dans les Hauts-de-Seine, Michel Aupetit évoque ainsi son changement de vocation : « J’étais médecin au service de la vie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte