Maternité de Nancy : un nouveau-né de 3 jours enlevé

Publié le 19/12/2012

Mise à jour (12h15) : l’alerte enlèvement est déclenchée

Le procureur de la République de Nancy Thomas Pison a lancé l’alerte enlèvement après le rapt du petit Lucas, né dimanche. La femme recherchée est de « type européen » et semble avoir entre 16 et 20 ans. Elle pourrait transporter le nourrisson dans un sac sombre porté en bandouillère, a précisé le magistrat. La mère de l’enfant « est plus que traumatisée par ce qui s’est passé » a-t-il souligné.

Première publication (10h14)

Un bébé de 3 jours, prénommé Lucas, a été enlevé hier mardi 18 décembre, vers 21h30, à la maternité régionale universitaire de Nancy (MRUN). Une femme portant une blouse blanche s’est présentée comme une auxiliaire de vie dans une chambre du premier étage. « Il y avait deux mamans. À la première, qui était encore éveillée, elle a proposé de prendre son bébé, mais la mère a refusé. La suspecte a alors pris l’enfant de la seconde mère qui, elle, dormait », a expliqué une source proche du dossier.

Le parquet n’a pas encore lancé d’alerte enlèvement, mais un appel à témoins est diffusé dans la presse régionale.

Selon la police judiciaire, la suspecte est de type européen, âgée entre 16 et 20 ans, de corpulence mince, avec les cheveux tirés en arrière et une frange rabattue sur le front. « Cette personne serait vêtue d’un blouson et d’un pantalon sombre avec une écharpe, et pourrait être porteuse d’un sac de type voyage sombre ayant pu contenir le nourrisson », précisent les enquêteurs.

Selon les chiffres de la Direction générale de l’offre de soins (DGOS), on dénombre un à deux enlèvements de nouveau-nés en France chaque année. Le dernier en date remonte à août 2012, lorsqu’un nourrisson a été volé dans une maternité de Marseille par une jeune femme de 19 ans, souffrant de troubles de la personnalité.

 C.G. (avec AFP)

Source : lequotidiendumedecin.fr