Un secteur prometteur qui reste à encadrer

Malgré les obstacles, la télémédecine marque des points pour gérer les urgences  Abonné

Publié le 07/04/2014

Les « Journées Télésanté 2014 », organisées par le CATEL, réseau multidisciplinaire d’acteurs en télésanté, ont permis de présenter des initiatives d’autant plus méritantes que l’absence de cotations spécifiques permettant de facturer les actes de télémédecine demeure un obstacle sérieux à l’essor du secteur. Les premiers tarifs préfigurateurs, attendus avant la fin de l’année, devraient grandement améliorer la situation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte