Malgré la pluie, les graminées en force

Publié le 15/06/2012

Les pollens de graminées sont présents sur tout le territoire, mais quelle est l’influence de la météo ? « Même si la pluie a considérablement limité la dispersion des pollens, les symptômes d’allergie sont toujours bien présents », explique le bulletin du réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA). « En ces périodes d’alternance pluie/soleil, les quantités de grains de pollens ne sont pas les seuls responsables : bien souvent ces grains ont répandu des micro-granules cytoplasmiques dont l’allergénicité (qui commence à être étudiée) est très élevée pour les graminées. »

C’est pour cela que le risque allergique lié à l’exposition aux graminées restera important sur une grande partie du territoire. Il sera, précise le RNSA, très élevé en Auvergne et dans le Limousin, élevé dans le nord et sur toute la façade ouest. Il sera moyen à localement élevé dans le nord-est, en Rhône Alpes et en région méditerranéenne.

Signalons également que les pollens de pariétaire et d’olivier sont également bien présents en zone méditerranéenne, avec un risque de faible à moyen. Toutefois, le risque lié à l’olivier devrait être élevé en Corse.


Source : lequotidiendumedecin.fr