Créée à l'initiative des opposants à la convention

L'Union nationale des médecins libéraux aura un budget de 180 000 euros

Publié le 17/04/2007
- Mis à jour le 17/04/2007
1276101352F_Img259442.jpg

1276101352F_Img259442.jpg

PRESQUE UN AN après les élections professionnelles de 2006, qui s'étaient traduites par le repli des syndicats signataires de la convention (Csmf, SML et Alliance) et la poussée des opposants (FMF, MG-France, Espace Généraliste, Union collégiale), deux structures nationales concurrentes (quoi qu'en disent leurs responsables) sont en ordre de marche pour coordonner les travaux des Urml et servir d'interface entre les pouvoirs publics et les médecins : d'un côté, la conférence nationale des présidents (CNP) d'Urml, pilotée par la Csmf et le SML et présidée par le Dr Philippe Boutin (

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?