EPP

L'Umespe déplore l'absence de financement

Publié le 06/05/2007
- Mis à jour le 06/05/2007

PAS DE RÈGLES CLAIRES, pas d'argent, un pilotage inadapté... L'Union nationale des médecins spécialistes (Umespe) dresse un constat sans concession de l'évaluation des pratiques professionnelles (EPP). Devenue obligatoire depuis le 1er juillet 2005, l'EPP a été satisfaite par quelque 10 000 médecins, mais ses modalités, combinées à la formation médicale continue (FMC), restent floues.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?