Lueur d'espoir pour les infirmières bulgares

Publié le 29/05/2007
- Mis à jour le 29/05/2007

Selon la fondation dirigée par le fils de Kadhafi et des sources libyennes contactées par l'AFP, un règlement pourrait être en vue dans l'affaire des cinq infirmières bulgares et du médecin palestinien accusés d'avoir inoculé le VIH à des enfants et condamnés à mort.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?