Los Angeles interdit la cigarette électronique dans les lieux publics

Publié le 05/03/2014

La ville de Los Angeles a adopté mardi à l’unanimité l’interdiction de la cigarette électronique dans les lieux publics, comme les environnements de travail, les restaurants et les bars. Elle sera également interdite dans les parcs, plages, discothèques et zones de loisirs où le tabac est proscrit, ainsi que dans les films.

Elle reste autorisée dans les clubs de vapotage et de narguilé, où le tabac est autorisé.

« Bien que moins dangereuses que les cigarettes traditionnelles, certaines e-cigarettes présentent des risques pour la santé », a argumenté le Dr Jonathan Fielding, directeur des services sanitaires du comté de Los Angeles.

La ville de New York a interdit en décembre l’e-cig dans tous les endroits où le tabac est banni. Ailleurs aux États-Unis, la réglementation varie selon les États, mais ce produit est le plus souvent interdit dans les trains et les avions. Sa vente n’est pas autorisée aux mineurs.

L’industrie de la cigarette électronique affiche aux États-Unis un chiffre d’affaires estimé entre 1 et 1,7 milliard de dollars en 2013. Les ventes ont été multipliées par neuf entre 2010 et 2012.

C. G.

Source : lequotidiendumedecin.fr