L'Ordre ne reconnaît que quatre médecines non allopathiques

Publié le 25/04/2007
- Mis à jour le 25/04/2007

D'APRÈS L'ORGANISATION mondiale de la Santé (OMS), «le recours aux médecines parallèles varie considérablement selon les pays et même à l'intérieur de différents pays en fonction des couches de population».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?