Contrôle serré

Longévité assurée  Abonné

Publié le 11/12/2014

L’étude BeSt a comparé sur 508 sujets atteints de polyarthrite rhumatoïde (PR), 4 stratégies poursuivant un même objectif de contrôle serré, attesté par un DAS 28 ≤ 2,4. Après 10 ans de suivi, 72 décès ont été documentés, sans différence significative d’incidence entre les 4 stratégies.

Ce nombre de décès est légèrement, mais non significativement supérieur à celui attendu dans la population générale hollandaise (n = 62).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte