Loi de santé : les médecins libéraux songent à une journée de grève et une manifestation nationale fin janvier

Publié le 13/01/2015
grève

grève
Crédit photo : S. Toubon

Opposés au projet de loi de santé, les syndicats représentatifs des médecins libéraux (CSMF, MG France, SML, FMF et BLOC) ont décidé de ne pas participer aux groupes de travail ministériels sur le tiers payant, la réorganisation territoriale et la délégation des tâches dans la configuration proposée par le ministère de la Santé.

Tous exigent désormais une « réécriture intégrale » de ce texte, affirme la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF), et un copilotage des groupes de travail qui aborderaient également deux nouvelles thématiques : la prévention et l’hospitalisation.

La grève administrative partie pour durer

La CSMF envisage une nouvelle journée de grève la dernière semaine de janvier et une manifestation nationale « pour la défense de la médecine libérale ». « D’autres actions communes impliquant l’ensemble des médecins libéraux seront annoncées ultérieurement », ajoute le syndicat.

La Confédération entend durcir la grève administrative (boycott de la télétransmission, arrêts maladie électroniques...) « Comme l’Assurance-maladie a bloqué les possibilités d’approvisionnement en feuilles de soins papier, la CSMF s’organise pour en fournir aux médecins », précise le syndicat.

Ch. G.

Source : lequotidiendumedecin.fr