L'Italie s'apprête à inscrire dans la loi le congé maladie pour règles douloureuses

Publié le 29/03/2017
règles douloureuses

règles douloureuses
Crédit photo : Phanie

L’Italie pourrait inscrire le congé maladie de trois jours pour règles douloureuses, rétribué à 100 % dans son code du travail.

Si le projet de loi présenté au Parlement par quatre députées démocrates est approuvé, la Péninsule fera figure de pays pionnier en Europe. Du moins en ce qui concerne l’Union européenne, une mesure identique ayant été introduite en 2016 au Royaume-Uni par le groupe Coexist implanté à Bristol qui accorde un congé maladie particulier aux femmes souffrant de dysménorrhée.

Un certificat médical annuel

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)