Un test supérieur à tous les autres grâce à un logiciel AP-HP

L'IRM « quantitative » pour prédire le pronostic des patients dans le coma  Abonné

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 12/03/2018
COMA

COMA
Crédit photo : PHANIE

L'anisotropie fractionnelle de la substance blanche du cerveau (WWM-FA pour whole-brain white matter fractional anisotropy) : le terme a de quoi paraître abscons. Pourtant, l'intérêt de ce nouvel indicateur radiologique est très clair : prédire le pronostic d'un patient dans le coma. L'objectif parle à tout le monde : est-il utile ou non de poursuivre les soins de réanimation ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte