Une technique encore peu adaptée pour le dépistage

L'IRM carotidienne évalue mieux le risque cardiovasculaire que l'écho  Abonné

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 18/10/2018
IRM

IRM
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

L'utilité clinique de l'échographie des troncs supra-aortiques est controversée pour le dépistage du risque cardio-vasculaire, plusieurs méta analyses récentes suggérant qu'elle n'apporte pas beaucoup plus que les facteurs de risque (FDR) traditionnels en population générale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte