« Jimmy’s Hall », « Albert à l’Ouest »

L’Irlande de Loach et un drôle de western  Abonné

Publié le 03/07/2014
1404350086533662_IMG_132967_HR.jpg

1404350086533662_IMG_132967_HR.jpg
Crédit photo : UNIVERSAL PICTURES

1404350085533608_IMG_132966_HR.jpg

1404350085533608_IMG_132966_HR.jpg
Crédit photo : SIXTEEN FILMS/J. BARRATT

Cinéma

« Jimmy’s Hall » se déroule en Irlande, dix ans après la guerre d’indépendance évoquée par le cinéaste dans « le Vent se lève », palme d’or à Cannes. Le scénario de Paul Laverty – complice de Loach depuis vingt ans (« Carla’Song ») – s’inspire librement d’un épisode de la vie de Jimmy Grafton, un natif du comté de Leitrim défenseur des fermiers contre les riches propriétaires soutenus par l’Église et l’État.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte