Immunisation active des 65 ans et plus

L'intérêt du squalène comme adjuvant dans le vaccin contre la grippe

- Publié le 02/10/2007
- Mis à jour le 02/10/2007
1276171587F_Img284636.jpg

1276171587F_Img284636.jpg

LE VIRUS de la grippe, qui mute facilement, peut, selon les années, déclencher des phases épidémiques d'importance plus ou moins variable. Le vaccin contre cette affection saisonnière est efficace à 70 %, mais la réponse est variable du fait de l'adaptation de la souche virale, de l'adaptation selon le terrain : âge, pathologies associées, médication, vaccination antérieure... Du fait des mutations antigéniques, douze modifications de souches ont été recommandées depuis 1997-1998.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?