Détection précoce de la polyarthrite rhumatoïde

L'importance du dosage des anticorps anti-peptides/protéines citrullinés  Abonné

Par
Hélia Hakimi-Prévot -
Publié le 20/12/2018

La polyarthrite rhumatoïde (PR) représente la maladie rhumatismale inflammatoire la plus fréquente au sein de la population. Le diagnostic et la prise en charge précoce de cette maladie sont des facteurs déterminants pour le pronostic. Outre l’anamnèse, l’examen clinique et les examens d’imagerie médicale, les analyses sérologiques constituent le troisième pilier du diagnostic de la PR.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte