Priorité à la surveillance clinique du risque

Limiter le recours aux antibiotiques néonataux  Abonné

Publié le 09/11/2017

Après la généralisation du dépistage du portage du streptocoque du groupe B (SGB), par le prélèvement vaginal, et son corollaire l’antibioprophylaxie per partum en cas de positivité, le nombre des infections néonatales bactériennes précoces (INBP) a diminué chez les nouveau-nés à terme. L’incidence de l’ensemble des INBP certaines (prouvées par une hémoculture ou par la culture du liquide céphalorachidien) est estimée entre 0,7 et 1 pour 1000 naissances vivantes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte