En phase avec les évolutions de la médecine

L'imagerie, un élément de la prise en charge thérapeutique

Publié le 18/11/2007
- Mis à jour le 18/11/2007
1276171833F_Img294421.jpg

1276171833F_Img294421.jpg

LA SÉANCE plénière sur l'ostéoporose, organisée par la Société française de radiologie lors de la Journée mondiale contre l'ostéoporose, a précisé l'impact de l'imagerie dans la prévention des fractures ostéoporotiques.

L'absorption biphotonique à rayons X (DXA) est la façon d'évaluer la masse osseuse la plus efficace. C'est un examen peu coûteux, très peu irradiant et très reproductible. Sa sensibilité permet d'enregistrer une variation significative de la masse osseuse à un intervalle minimal de deux ans, parfois en une seule année.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?