Le rapport Albrand sur le suicide en prison

L’humanisation, clé de la prévention

- Mis à jour le 11/02/2009
1276099575F_600x_35114_IMG_8759_1234411369278.jpg

1276099575F_600x_35114_IMG_8759_1234411369278.jpg

SEIZE SUICIDES de prisonniers du 1er janvier au 9 février dernier. Il y en avait eu 115 en 2008, 96 en 2007, 93 en 2006, 122 en 2005, 115 en 2004... et 39 en 1980. Dans ce contexte, le Dr Louis Albrand, expert en gériatrie et en médecine interne près la Cour d’appel de Paris, chargé par la Chancellerie d’une étude sur la prévention des suicides en milieu carcéral, a remis son rapport à Rachida Dati la semaine dernière.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?