Ablation par radiofréquence

L'expérience lyonnaise

Publié le 05/06/2007
- Mis à jour le 05/06/2007

L'INCIDENCE DES tumeurs rénales découvertes fortuitement est en forte augmentation en raison notamment de la généralisation de l'imagerie médicale abdominale. Ces tumeurs asymptomatiques sont fréquemment de petit volume, de bas grade histologique et de bas stade clinique, et sont associées à un risque métastatique moindre.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?