L’exercice, élément clef de la prévention de l’Alzheimer

Publié le 29/06/2012

Aya Kinoshita et coll. (Japon) présentent une étude sur un modèle murin de maladie d’Alzheimer, qui permet d’insister sur les bénéfices à attendre de l’exercice physique dans le combat contre cette maladie. Sachant qu’un régime riche en graisses a été mis au rang des facteurs de risque, et que l’exercice physique joue un rôle positif dans la prévention, l’équipe a comparé les effets de deux types d’interventions : un contrôle du régime et un exercice régulier. Les résultats montrent que l’exercice apporte un bénéfice supérieur à celui de la correction diététique. D’une part, pour réduire la formation de la protéine bêta-amyloïde et, d’autre part, pour restaurer la perte de mémoire associée à un régime à haute teneur en graisses. L’équipe trouve de plus que l’effet de l’association d’un régime et de l’exercice n’est pas significativement différent de celui de l’exercice seul. Ils attribuent l’effet positif à « une dégradation accrue des dépôts de protéine bêta-amyloïde dans le cerveau ».

Journal of Biological Chemistry, 27 juin 2012.

 Dr BÉ. V.

Source : lequotidiendumedecin.fr