Dossier

L’exemple du dépistage de la trisomie 21 Abonné

Publié le 27/04/2015

Il y a quarante ans, la loi sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG) stipulait notamment qu’elle était autorisée pour motif thérapeutique, sans condition de délai, si deux médecins attestaient que la poursuite de la grossesse mettait en péril grave la santé de la femme ou s’il y avait une forte probabilité que l’enfant à naître soit atteint d’une affection d’une particulière gravité reconnue comme incurable au moment du diagnostic. Il faut savoir que la promulgation de la loi fut précédée d’un an de travail par une commission paritaire mixte du Sénat et de l’Assemblée Nationale dont l…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte