L’ex-directeur de Sciences Po a succombé à une crise cardiaque

Publié le 31/05/2012

Deux mois après le décès de Richard Descoings à New York, le médecin légiste de la ville a annoncé hier que l’ex-directeur de Sciences Po était mort d’une crise cardiaque. « Nous sommes arrivés à une conclusion sur les raisons de sa mort, il est mort de causes naturelles, d’une crise cardiaque », a indiqué la porte-parole du médecin légiste Ellen Borakove. Sur le certificat de décès de Richard Descoings, ses services ont précisé « maladie cardiaque d’hypertension », a-t-elle ajouté.

Richard Descoings, 53 ans, avait été retrouvé mort le 3 avril dans une chambre d’hôtel à New York, où il était descendu pour assister à un symposium d’universitaires. Une première autopsie immédiatement après son décès n’avait pas été jugée concluante et les services du médecin légiste de New York avaient annoncé qu’ils allaient procéder à des examens toxicologiques et de tissus. Ils avaient d’abord affirmé que les résultats de ces examens seraient connus à la mi-avril, puis début mai. Ellen Borakove a estimé que le délai n’était « pas inhabituel », car certains tests pouvaient notamment conduire à en recommencer d’autres. La question de la succession de M. Descoings à la tête de Sciences Po n’est pas encore réglée.

S. H.

Source : lequotidiendumedecin.fr