Attentats de janvier 2015

L'étude IMPACTS révèle la souffrance des endeuillés et témoins  Abonné

Par
Publié le 20/02/2017
attentats

attentats
Crédit photo : AFP

Six mois après les attentats de janvier 2015, près de 4 personnes sur 10 présentaient au moins un trouble psychique : un stress post-traumatique (ESPT) pour 18 %, une dépression caractérisée chez 20 % et des troubles anxieux chez 30 %, dévoile l'étude IMPACTS*, conduite auprès de 190 civils et 232 intervenants.

Les personnes directement menacées sont les plus bouleversées : 31 % présentent un ESPT, 19 % une dépression, 32,8 % un risque suicidaire non nul, et 38 % au moins un trouble anxieux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte