Angor instable après 80 ans

L’étude AFTER 80 en faveur d’une stratégie invasive précoce  Abonné

Publié le 28/05/2015
La stratégie invasive  a été associée à une réduction significative  du taux d'IDM, de...

La stratégie invasive a été associée à une réduction significative du taux d'IDM, de...

L’étude AFTER 80, conduite chez des patients âgés de plus de 80 ans ayant un angor instable (AI) ou un syndrome coronarien aigu sans surélévation de ST (NSTEMI), a évalué l’influence pronostique d’une stratégie invasive précoce par rapport à la prise en charge conservative. Ses résultats ont été présentés à l’ACC 2 015 par le Dr Tegn (Oslo University Hospital).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte