La greffe d'utérus en France

L'espoir vient de Suède  Abonné

Par
Dr Brigitte Martin -
Publié le 02/06/2016

Certaines femmes naissent sans utérus, d'autres ont subi une hystérectomie. C'est à ces femmes que la greffe s'adresse. L'autorisation de l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) a été donnée en France pour la greffe de 8 femmes à partir d'utérus de donneuses en état de mort cérébrale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte