Infection à P. aeruginosa au cours de la mucoviscidose

L'espoir d'un vaccin antiflagelle

Publié le 18/06/2007

UN NOUVEAU VACCIN anti- Pseudomonas aeruginosa pourrait limiter les conséquences des infections chez les patients souffrant de mucoviscidose. On estime actuellement que les jeunes malades sont infectés pour la première fois par cette bactérie vers l'âge de un an. L'épaisseur du mucus pulmonaire ne permet pas une bonne diffusion des neutrophiles circulants, ce qui contribue à une mauvaise élimination bactérienne. L'infection devient chronique et, avec l'utilisation d'antibiotiques, des souches résistantes apparaissent.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?