Obésité et microbiote

L'espoir de thérapies adaptées à chaque patient  Abonné

Publié le 08/06/2017
microbiote

microbiote
Crédit photo : Phanie

microbiote

microbiote
Crédit photo : Phanie

« Le tissu adipeux d'une personne souffrant d'obésité n'est pas qu'un sac qui se remplit de gras au fur et à mesure que celle-ci prend du poids. C'est aussi un véritable organe qui devient malade », souligne la Pr Karine Clément, professeur de nutrition, à l'institut hospitalo-universitaire de cardiologie, hôpital La Pitié-Salpêtrière, Paris. En effet, le tissu adipeux est un organe à part entière qui communique avec le cerveau, le muscle, mais aussi, avec le foie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte