L’Espagne reconnaît avoir un « problème avec le dopage »

Publié le 14/02/2012

Le ministre des Sports espagnol José Ignacio Wert a reconnu, ce mardi, que l’Espagne « a un problème avec le dopage ». Il a indiqué que la loi antidopage espagnole allait prochainement être « harmonisée » pour satisfaire aux exigences du Code mondial antidopage de l’AMA (Agence mondiale antidopage) « parce que c’est un aspect capital pour Madrid 2020 », les Jeux olympiques d’été.

Ces déclarations surviennent dans un contexte de forte polémique entre l’Espagne et la France et alors que le cycliste espagnol Alberto Contador vient d’être suspendu pour un contrôle positif au clenbutérol sur le Tour de France 2010. L’actuelle loi antidopage espagnole date de 2006 et avait à l’époque représenté une grande avancée en rendant pénalement répréhensible le trafic de produits dopants.

S. H.

Source : lequotidiendumedecin.fr