Les victimes d'Irma dans « un état d'angoisse face à une atmosphère de guérilla »  Abonné

Par
Publié le 14/09/2017

Crédit photo : AFP

Face à une dévastation telle que celle connue par les Îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy, les habitants éprouvent un choc psychologique profond. Pour assurer la prise en charge médico psychologique, la cellule d'urgence médico psychologique (CUMP) de Guadeloupe, 3 psychiatres, 2 psychologues et 1 infirmière, est arrivée dès vendredi sur le site de l'hôpital de Saint Martin.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte