Aucune décision n’est prise

Les traitements à base de quinine sous le feu de la commission d’AMM  Abonné

Publié le 27/06/2011

RÉUNIE jeudi dernier, la commission d’AMM s’est penchée sur le rapport bénéfice/risque d’Hexaquine (et autres traitements à base de quinine), médicament prescrit de longue date dans les crampes musculaires nocturnes. Les experts se sont interrogés sur une remise en cause éventuelle de l’intérêt de ce traitement. Ils « se sont montrés prêts à imaginer un retrait potentiel », a expliqué au « Quotidien » Daniel Vittecoq, président de la commission. Aucune décision n’a encore été prise et le dossier sera revu prochainement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte