Arrêt des crises pour 30% des patients

Les thérapies cognitivo-comportementales efficaces dans les crises non épileptiques psychogènes

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 04/03/2019
TTC

TTC
Crédit photo : Phanie

« Avoir fait une crise non épileptique psychogène (CNEP), et non une crise épileptique, est une bonne nouvelle, a insisté la Dr Coraline Hingray lors du colloque Épilepsie et émotions à Paris. L'annonce du diagnostic est déterminante pour la suite, près de 30 % des patients ne font plus de crises. Il faut arrêter de stigmatiser et changer de regard sur les CNEP ».

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?