Une piste dans l'infection par le VIH

Les T reg pourraient être ciblés

Publié le 20/02/2007
- Mis à jour le 20/02/2007

« IL RESTE à déterminer si des traitements de type immunothérapie élaborés pour détruire les T régulateurs (dits T reg) in vivo seraient bénéfiques ou au contraire néfastes dans le contexte particulier de la maladie à VIH. »
Le travail laisse supposer que la suppression de l'activité cytolytique contre le VIH par les T reg dans les sites majeurs de réplication du virus (le tissu lymphoïde) est particulièrement préjudiciable aux tentatives naturelles de contrôle de la réplication du virus.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?