Le retour au « tout papier » ou la stratégie du harcèlement

Les syndicats parient sur le succès de la grève administrative  Abonné

Publié le 15/01/2015
1421288274577615_IMG_145159_HR.jpg

1421288274577615_IMG_145159_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Ils avaient prévenu que leur mouvement se poursuivrait en janvier si Marisol Touraine restait sourde à leurs revendications. Après avoir fermé leurs cabinets durant les fêtes de fin d’année pour tenter de faire plier la ministre de la Santé, les praticiens libéraux, à l’appel de la quasi-totalité de leurs syndicats, suivent désormais un mot d’ordre de grève administrative depuis le 5 janvier. L’objectif affiché reste inchangé : le retrait du projet de loi (ou du moins sa réécriture) et la suppression de la réforme du tiers payant généralisé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte