Les syndicats médicaux entre scepticisme et opposition  Abonné

Publié le 04/07/2007

Dr Michel Chassang (Csmf):

« Au lieu de corriger les erreurs de la loi de financement de la Sécurité sociale de 2007 et son Ondam scélérat via une loi rectificative, François Fillon préfère un plan d'urgence, de colmatage cosmétique, injuste, inapproprié, inefficace et dangereux, qui me fait penser aux années 1995.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte