PRESIDENTIELLE 2012 - Revenus, parcours de soins, missions, secteur optionnel

Les spécialistes de proximité s’invitent dans la campagne  Abonné

Publié le 08/03/2012
1331173113330448_IMG_79151_HR.jpg

1331173113330448_IMG_79151_HR.jpg

1331173112330299_IMG_79087_HR.jpg

1331173112330299_IMG_79087_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

1331173110330293_IMG_79082_HR.jpg

1331173110330293_IMG_79082_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

MISE À L’ÉCART de la loi Bachelot, régulièrement vilipendée sur la question des dépassements d’honoraires, mal connue et mal comprise, la médecine spécialisée libérale ne veut pas être la grande oubliée de la campagne présidentielle. À moins de 50 jours du premier tour de l’élection, alors que les débats se focalisent sur l’accès aux soins généralistes ou sur la défense de l’hôpital public, l’Union nationale des médecins spécialistes confédérés (UMESPE-CSMF) a rédigé une plateforme à l’attention des candidats.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte