Surveillance des infections nosocomiales

Les risques de l'excès de communication  Abonné

Publié le 02/04/2007

LA SURVEILLANCE des infections nosocomiales existe en France depuis 1998. A l'objectif initial de prévention – en fournissant aux professionnels de santé des outils susceptibles de leur permettre d'améliorer la qualité et la sécurité des soins – s'est ajouté un souci de transparence, à la faveur de crises telles que celle provoquée par les infections à Mycobacterium xenopi et du renforcement des droits des malades (loi du 4 mars 2002).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte